dimanche 26 septembre 2010

Bleeder

bleeder

Année: 1999
Genre: Drame, Social
Réalisateur: Nicolas Winding Refn
Acteurs: Kim Bodnia, Mads Mikkelsen, Zlatko Buric

8

vlcsnap-2010-09-06-18h36m07s106

Futur père, Léo peine à faire face à la vie et aux responsabilités qui l’attendent. Paumé dans un monde de fou, tout comme ses quelques amis, ils cherchent des repères, des réponses et plonge, par impuissance et fatalité, dans une violence irréversible.

vlcsnap-2010-09-06-17h27m44s47vlcsnap-2010-09-06-17h29m57s83vlcsnap-2010-09-06-17h40m30s14vlcsnap-2010-09-06-17h45m11s2

Pour son premier film, Nicolas Winding Refn fait preuve d’une rigueur exemplaire. Que se soit dans le cadre, la direction des acteurs, les dialogues ou tout simplement le scénario, tout est travaillés, pensés dans les moindre détails pour que le résultat soit impressionnant, original et mémorable. Comme par obsession, il soigne chaque plan, chaque axe de caméra tout en osant sans cesse des idées nouvelles. Ainsi, il parvient à trouver l’originalité tout en conservant une qualité rare. Toujours en mouvement, à la manière du talentueux Gaspar Noé (notamment dans Irréversible) la caméra nous offre une vision de l’action toujours impressionnante, au cœur de l’action ou en point d’orgue dans des survols magnifiques. De façon certaine, il nous prouve donc qu’il sait filmer, créer et capter une émotion comme peu de réalisateur en sont capable.

vlcsnap-2010-09-06-19h06m09s208vlcsnap-2010-09-06-19h00m33s190vlcsnap-2010-09-06-17h48m33s226vlcsnap-2010-09-06-19h07m45s103

Au delà de cette image en tous points parfaite, le film ne serait rien sans son panel d’acteurs aujourd’hui habituels au réalisateur mais qui se retrouve ici pour la première fois; pourtant leurs aisances et leurs qualités de jeux impressionnent. Il n’en fallait pas moins pour justifier un film très contemplatif au scénario quelque peu minimaliste. C’est donc un témoignage simple, honnête et crédible qui nous est présenté, avec ses qualités essentielles (réalisme froid et violence parfois dérangeante) et ses défauts récurrents (manque de rythme et d’intérêt pour le grand public) mais qui, porté par un trio incomparable, réussi à passionner.

vlcsnap-2010-09-06-18h05m34s192vlcsnap-2010-09-06-18h37m05s174vlcsnap-2010-09-06-17h43m05s10vlcsnap-2010-09-06-19h03m25s95

Ebahi, sans voix et sans repaire, le spectateur n’a d’autre choix que de s’enfoncer dans cette magnifique descente aux enfers. Difficile alors d’opter pour un regard objectif devant un tel ovni du 7ême art tant le spectateur est happé par l’image, endormi dans cette esthétique imposante et déstabilisante. Difficile d’accès mais pourtant tellement jouissif lorsque l’on se laisse happer, Bleeder reste donc une magnifique et mémorable expérience qui a lancé de la meilleure des façon la carrière d’un des réalisateurs indispensable de notre génération.

vlcsnap-2010-09-06-18h38m42s115

info release
Qualité DVDRip

Liens de téléchargement:

[VOSTFR]

    [Rapidshare]

[Sub]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour enregistrer un commentaire:
- taper le com
- dérouler la barre "Commentaire"
- sélectionner "Nom/Url"
- entrer les info personnelles.
- publier le com