mercredi 4 août 2010

Moi, moche et méchant

moi, moche et méchant

Année: 2010 (6 Octobre)
Genre: Animation, Comédie
Réalisateurs: Pierre Coffin, Chris Renaud
Doublage: Gad ElMaleh

4

vlcsnap-2010-08-03-23h07m37s45

L’abominable Gru, entouré de ses innombrables et ridicules larbins, rêve de devenir "le plus grand vilain de tout les temps". Il complote, terré dans son ignoble château, un plan maléfique: il veut voler la lune. Son plan est simple: s’emparer du pistolet rétrécisseur, tirer avec sur la lune et la ramener chez lui. Un seul obstacle va l’empêcher d’y parvenir: trois adorables fillettes orphelines dans l’attente d’une nouvelle famille.

vlcsnap-2010-08-03-22h51m15s209vlcsnap-2010-08-03-23h04m39s58vlcsnap-2010-08-03-23h01m56s220

A défaut de la grande aventure promis par ce synopsis "Moi, moche et méchant" propose de suivre la pseudo-évolution sentimentale de son héro. D’un méchant espion il va petit à petit devenir un être attachant et touchant. Le problème, c’est que Gru (nom ridicule surement tiré d’un rugissement qu’il ne poussera finalement jamais) manque malheureusement de personnalité, de charisme et de crédibilité. Ni bon, ni vraiment méchant. Dans un genre où tout est poussé à l’extrême pour facilité la compréhension des plus jeunes, il est ici surprenant de voir ce manque probant dans le choix des personnages. On peine alors à s’identifier tout comme l’histoire peine à se justifier offrant un enchainement sans queue ni tête dont on ne retiendra, comme souvent dans les films d’animations, que peu de chose… Plus grave encore, les enfants louperont à coups sur de nombreux éléments essentiels au scénario du fait de son enchainement bancal et trop souvent injustifié.   

vlcsnap-2010-08-03-22h54m46s14vlcsnap-2010-08-04-00h43m57s249vlcsnap-2010-08-03-23h07m03s216

Véritables bras droit de Gru, les larbins, apportent une réelle originalité. Déjantés, débiles et donc tous indispensables, ils forment une armée improbables à mis chemin entre les "Lapins Crétins" d’Ubisoft et les érudits du grappin de "Toy Story". Mis en avant de façon régulière dans des gags potaches à la limite du risible, ils portent au final tout l’intérêt du film. Une bien maigre compensation copiée grossièrement sur l’original auquel on ne pourra donc apporter que peu de crédit.

vlcsnap-2010-08-03-23h49m18s213vlcsnap-2010-08-03-23h23m36s173vlcsnap-2010-08-03-23h56m30s191

Au final, on se demande quel est le message, quel est la cible et quel est l’intérêt car tout ce qui restera en mémoire est soit présent dans la bande annonce, soit copié et dénaturé.

vlcsnap-2010-08-04-00h28m33s227

info release 
Version DVDRip 

Liens de téléchargement:

1 commentaire:

  1. Pas du tout d'accord avec la critique.
    Le film est plutôt sympa, drôle et émouvant.
    Les goûts et les couleurs.....

    RépondreSupprimer

Pour enregistrer un commentaire:
- taper le com
- dérouler la barre "Commentaire"
- sélectionner "Nom/Url"
- entrer les info personnelles.
- publier le com