mardi 20 avril 2010

More

more

5

Année: 1969
Genre: Drogue, Drame
Réalisateur: Barbet Schroeder
Acteurs: Klaus Grünberg, Mimsy Farmer, Heinz Engelman

vlcsnap-2010-04-20-21h50m38s194

Stephan débarque, le sac sur l’épaule, à Paris sans savoir où dormir ni comment trouver un peu d’argent. Il va alors rencontrer Estelle lors d’une soirée et tombe directement amoureux. Il la revoie, explique en 2,3 phrases ses sentiments. Elle passe un disque, roule un joint; leur histoire démarre. Aussi simple que sa puisse sembler, aussi magnifique que pouvait être cette époque, les années 70 en Europe. 

vlcsnap-2010-04-20-20h15m12s2vlcsnap-2010-04-20-20h18m02s170vlcsnap-2010-04-20-20h28m39s141vlcsnap-2010-04-20-20h33m58s255

Sans pour autant vivre une relation facile, ils partent s’installer à Ibiza, dans une maison sur les collines et Estelle lui fait découvrir les joies d’un mode de vie différent. Entre drogues, soirées autour d’un feu et musique lunaire (bande-son intégrale des Pink Floyd), ils mènent alors une vie loin de toute civilisation, partagent leur amour et profitent du temps qui leur ai donné. Stephan découvre les drogues et passe alors par de nombreux états différents; de la simple détente d’un joint après l’amour à l’extase d’un fixe d’héroïne en passant par la tourmente d’un trip au LSD, il ressent alors des sensations jusque là inconnues.

vlcsnap-2010-04-20-21h04m20s41vlcsnap-2010-04-20-20h35m09s202vlcsnap-2010-04-20-21h13m32s192vlcsnap-2010-04-20-21h16m01s143

Souffrant d’un technique rudimentaire et d’une direction d’acteurs frôlant parfois le ridicule, le film peine cependant à nous décrire ses personnages et leurs sentiments. Sans pour autant être décrédibiliser, les dialogues et la narration du film perdent donc une part importante de leur authenticité et de leur crédibilité. Difficile alors de faire l’exposition et l’explication de la drogue en manquant parfois de logique et sans cesse de temps pour développer l’histoire.

vlcsnap-2010-04-20-21h36m38s225vlcsnap-2010-04-20-21h49m01s239vlcsnap-2010-04-20-20h27m30s216vlcsnap-2010-04-20-21h40m42s108

C’est donc bien maladroitement que le réalisateur met en image ses ambitions. En voulant englober les principales composantes de la drogue tout en y ajoutant une réflexion bancale sur la pensée hippie, Barbet Schroeder ne parvient qu’à survoler les deux sujet et peine alors à convaincre. Merci tout de même à Jue pour m’avoir fait découvrir ce film qui, malgré tous ses défauts, a le mérite de traiter d’un sujet et d’une époque bien trop absente au cinéma.

vlcsnap-2010-04-20-21h49m55s6

Liens de téléchargement:

[VOSTFR]

[VF]

[OST]

2 commentaires:

  1. Déjà, merci pour ton blog, je suis en train de me réconcilier avec le cinéma ces temps-ci et pourvoir (enfin) découvrir Bad Lietenant avec H Keitel et King of NY, je n'ai pas de mots...
    concernant More, j'aime ce film, mais je comprends ton point de vue, par contre la musique est magistrale, sinon de B Schroeder, un très beau film:la Vierge des Tueurs, si tu ne l'as pas encore vu, n'hésites pas, ce film m'a marqué à jamais
    Hassen Sehef

    RépondreSupprimer

Pour enregistrer un commentaire:
- taper le com
- dérouler la barre "Commentaire"
- sélectionner "Nom/Url"
- entrer les info personnelles.
- publier le com