samedi 10 avril 2010

Dragons

dragons

6

Année: 2010 (31 Mars)
Genre: Animation, Aventure, Fantastique, Familial
Réalisateurs: Chris Sanders, Dean Deblois
Equipe technique: Pierre-Olivier Vincent, Kathy Altieri, Simon Otto, Nico Marlet, Jacob Hjort Jensen, David Torres, Kristof Serrand, Gabe Hordos…

vlcsnap-2010-04-10-13h02m36s149

Dans une tribu de Vikings, Harold, le fils du chef, cherche en vain à se faire une place. Différent de part sa corpulence inadaptée et sans cesse rabaissé, il va alors décider de prouver sa vaillance en partant chasser son dragon. Il part donc seul dans la forêt pour trouver sa victime, la “Furie-Nocturne” (superbe traduction au passage), un dragon intouchable, rarement approché et donc redoutablement dangereux. Le combat étant perdu d’avance, Harold va alors tenter une approche totalement différente. Savait-il alors qu’il allait engranger une véritable révolution des mœurs Vikings ?

vlcsnap-2010-04-10-13h47m25s170vlcsnap-2010-04-10-12h32m32s31vlcsnap-2010-04-10-12h32m24s217vlcsnap-2010-04-10-12h49m16s86vlcsnap-2010-04-10-12h39m19s13

Comme à leur habitude, les studios Dreamworks choisissent ici un héro différent. Cherchant à s’intégrer tout en cultivant sa différence, Harold va ainsi apporter une nouvelle vision des dragons à sa tribu. Fuyant le combat, inintéressé par la fierté d’une mise à mort, il cherche à approcher les dragons, à les comprendre et à cohabiter avec eux. La porte est alors grande ouverte à une morale omniprésente. Martelant les bonnes manières, Dragons n’échappe donc pas aux buts prédéfinis des films destinés aux plus jeunes: éduquer. Ici donc, l’univers ne sert que de support pour nous raconter une énième fois la même chose. Les situations, les jeux de mots et autres références culturelles ou cinématographiques (Top-Gun, Aladin, Avatar, Le Seigneur des Anneaux…), si chères à Dreamworks, sont bien sur adaptées mais à aucun moment renouvelées et manquent souvent de profondeur. On regrette alors que toute leur maitrise des techniques de modélisation 3D, tout leurs savoir-faire pour raconter une histoire, se limite au final à raconter encore et encore la même chose. A quand un film d’animation mature, engagé et crédible, sans morale à l’eau de rose et histoire d’amour toujours merveilleuse ? (Ah oui oups, j’oubliais que le public adulte était également friand de ce genre de niaiseries)

vlcsnap-2010-04-10-13h01m52s226vlcsnap-2010-04-10-12h46m41s75vlcsnap-2010-04-10-13h52m40s244vlcsnap-2010-04-10-13h59m46s156vlcsnap-2010-04-10-13h16m26s9

Une fois après avoir compris que l’on est malheureusement pas la cible principal de Dreamworks, on peut cependant se laisser retourner en enfance pour admirer le spectacle. Car tout n’est pas mauvais de ce Dragons, au contraire. L’animation, excellente, laisse part à un monde merveilleux, rappelant sans cesse les "Montagnes Suspendues" d’Avatar, où fourmille une vie d’une richesse magnifique. Le film propose un bestiaire impressionnant; à la fois comique, charismatique et impressionnant, chaque dragons a reçu un soin attentionné dans sa modélisation, sa personnalisation et ses détails. On prend alors plaisir fou à découvrir ses créatures, parfois colorées et loufoques, effrayantes ou hallucinantes.  Ajouté à cela un character-design des villageois et des guerriers Vikings certes habituel mais cependant authentique, des décors minimalistes mais efficaces ainsi qu’une bande-son grandiloquente et Dragons prend alors l’ampleur d’un film épique et historique.

vlcsnap-2010-04-10-13h54m29s64vlcsnap-2010-04-10-13h15m40s57vlcsnap-2010-04-10-14h10m03s183vlcsnap-2010-04-10-12h29m23s195vlcsnap-2010-04-10-12h25m52s129

Combats épiques, sauvetages in extrémiste, idéal héroïque sensible et morale à l’eau de rose s’enchainent donc dans ce film qui peine alors à trouver son public. Contrairement à son illustre prédécesseur, je veux bien sur parler de "Shrek" (c’est écrit en gros sur l’affiche ^^), les jeux de mots et autres références font ici bien moins d’effet et l’humour y est quasi inexistant. On regrette donc ce lissage draconien qui transforme le dernier né des studios Dreamworks en un film d’aventure familial et moralisateur où toute la magie et le génie de ses créateurs peine à se montrer. L’expérience n’en reste cependant pas désagréable et ravira les plus jeunes d’entre nous, mais à aucun moment Shrek ne sera égalé.

vlcsnap-2010-04-10-13h34m37s171

info release:
Version DVDScreen – image 8/10 – son 6/10
pour consulter mes réglages sons VLC: cliquez ici

Liens de téléchargement:

[VF]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour enregistrer un commentaire:
- taper le com
- dérouler la barre "Commentaire"
- sélectionner "Nom/Url"
- entrer les info personnelles.
- publier le com