samedi 6 février 2010

J’ai toujours rêvé d’être un gangster

j'ai toujours reves d'etre un gangster

6

Année: 2008
Genre: Comédie dramatique, Film Choral
Réalisateur: Samuel Benchetrit
Acteurs: Anna Mouglalis, Edouard Baer, Jean Rochefort, Alain Bashung

vlcsnap-2010-02-06-19h33m28s55

Mr Toutlemonde se lance dans le braquage et rare ont été les gangsters à être aussi drôle et pathétique à la fois.  4 histoires, centrées autour d’une cafétéria d’autoroute, 4 tentatives de braquages et d’enlèvement qui prendront chacune une tournure inattendu, en total opposition avec l’imagination des “brigands”. Ici donc, pas d’action, pas de suspense, pas de courses poursuites ou de fusillades en pleine rue, seulement l’inintéressante réalité d’un monde profondément chiant.

vlcsnap-2010-02-06-19h35m18s120vlcsnap-2010-02-06-19h38m22s171vlcsnap-2010-02-06-19h41m07s31vlcsnap-2010-02-06-19h54m09s162

Tout ça donne lieu à des discussions sommes toutes habituelles, quotidiennes et donc parfois chiantes et sans rythme. Comme ces deux vieux chanteurs de rock, en tourné, discutant de rien, autour d’un café… pathétique de lenteur et vide de sens mais c’est l’effet voulu: montrer le quotidien, montrer la vrai journée d’un braqueur amateur.  

[Dialogue culte]

- Qu’est-ce que tu fous ?
- J’essai d’la bougé un peu, elle est toute tordue, elle va avoir un torticolis en se réveillant.

-------------------------------------------------------------------------

On est pas des vrais… on est pas des vrais kidnappeurs, des vrais gangsters. On est juste vraiment dans la merde nous. Tu comprends ? Alors on trouvera un autre moyen pour se faire du fric. Mais sans faire de mal, même pour de faux.

-------------------------------------------------------------------------

J’donnerai tout ce que j’ai pour avoir une planque. Putain une cabane avec une forêt autour avec des sentiers à plus savoir quoi en foutre. J’suis en manque de chlorophylle. Moi, quand on venait ici c’était mes vacances, ils étaient là mes congés payés. Ca fait 25 ans moi que j’ai pas vu de campagne. J’suis obligé d’aller au Castorama, rayon jardinage pour voir un p’tit peu de verdure. Mais c’qui me manque le plus c’est la fraicheur, j’étouffe. J’étouffe ! Moi, j’aime me lever tôt, avec la lumière; aller pisser, dehors, contre un arbre; sentir un p’tit vent frais autour du gland. Putain ! Pisser contre un arbre et l’embrasser après.

vlcsnap-2010-02-06-19h58m50s156vlcsnap-2010-02-06-20h00m37s205vlcsnap-2010-02-06-20h24m20s99vlcsnap-2010-02-06-20h30m05s236

On retrouve de multiples références au genre, de la minute pour localisé un coup de fils à la main dans la poche, feignant un pistolet, tout y passe à la sauce looser. Le casting est à la hauteur de l’ambition du film, chacun des acteurs portant sur ses traits la déprime et l’ennui. Edouard Baer est égal à lui même dans ce rôle de looser qui lui colle à la peau; sa manière si déprimée de demander la caisse, l’arme à la main sans aucune conviction résume à elle seul la théorie du film.

vlcsnap-2010-02-06-20h40m48s246vlcsnap-2010-02-06-20h57m43s163vlcsnap-2010-02-06-21h03m18s177vlcsnap-2010-02-06-21h20m33s38

Le film est cependant inégal, découpé en 4 parties, chacune des histoires apporte son propre rythme et son ambiance. On passe alors du gangster dépité aux kidnappeurs amateurs fauchés en passant par une ancienne bande de braqueur pour finalement avoir en aperçu de quatre destins sensibles et touchants d’hommes aux activités louches mais aux fonds innocents. Sans vraiment apporté de réflexion sur le sujet, le film nous délivre cependant des moments forts tant comique que pathétique. Voici donc un témoignage touchant mettant en scène des hommes pommés, errant dans un univers contemporains froid et exempt du moindre frissons, à la recherche d’action, d’argent ou de gloire. Intéressant de par sa simplicité et sa lenteur narrative et scénaristique, le film ne parvient cependant à passionner. On regarde, on rigole beaucoup, on s’intéresse, mais à aucun moment on ne réfléchis.

vlcsnap-2010-02-06-20h59m54s198

Liens de téléchargement:

   [Rapidshare]

1 commentaire:

  1. Hello Gaylord,
    ne me rappelant plus de ton adresse mail, la meilleure façon de te contacter reste encore ton blog. Même si je crois avoir vu que tu faisais une pause...?
    Je te laisse mon adresse mail, histoire de se donner des nouvelles et se tenir au courant de nos stages respectifs!
    mrbluesky@hotmail.fr

    RépondreSupprimer

Pour enregistrer un commentaire:
- taper le com
- dérouler la barre "Commentaire"
- sélectionner "Nom/Url"
- entrer les info personnelles.
- publier le com