mercredi 20 janvier 2010

Ray

ray

8

Année: 2005
Genre: Biopic, Drame, Musical, Drogue
Réalisateur: Taylor Hackford
Acteurs: Jamie Foxx, Kerry Washington, Clifton Powell

vlcsnap-2010-01-20-20h00m24s171

L’histoire commence dans les années 50, à l’époque où Ray Charles débarque dans l’anonymat total à Seattle. Véritable biopic, ce film nous fera donc découvrir la vie, la musique, les passions de Ray. Durant 2h30 le spectateur découvre alors qui était l’homme derrière le mythe. Plongez au cœur de l’ambiance, ouvrez grands les oreilles et laissez vous porter par l’histoire de cet un homme, luttant pour se faire une place.

vlcsnap-2010-01-20-17h36m01s44vlcsnap-2010-01-20-17h41m11s81vlcsnap-2010-01-20-18h14m35s161vlcsnap-2010-01-20-18h00m15s17vlcsnap-2010-01-20-18h15m05s214vlcsnap-2010-01-20-18h46m49s49vlcsnap-2010-01-20-17h43m59s231

C’est donc, bien évidement, tout en musique que se déroule le film. Comment rendre hommage à un tel musicien en faisant autrement ? Tout ses grands titres sont donc présent, donnant à eux seuls une dimension et une ambiance folle au film. Etape par étape, le spectateur découvrira alors chacune des genèses de ces chansons, il comprendra les raisons et les sentiments qui ont inspirés leur auteur.  Plus qu’un biopic, ce film sonne alors comme un témoignage franc et honnête d’un homme qui, d’un coup, semble bien plus abordable; connaissant des plaisirs à la limite du visse, des passions profondes et des peurs omniprésentes.

vlcsnap-2010-01-20-18h52m45s24vlcsnap-2010-01-20-18h59m43s114vlcsnap-2010-01-20-18h59m33s5vlcsnap-2010-01-20-18h40m50s43vlcsnap-2010-01-20-19h15m08s141vlcsnap-2010-01-20-19h13m35s235vlcsnap-2010-01-20-19h02m56s252

Jamie Foxx joue ici un de ses plus grands rôles et parvient à s’effacer pour faire renaitre le véritable Ray. Chacun de ses déplacement, sa façon de parler, de sourire ou encore d’hocher la tête sonne juste. En prenant le temps de s’attarder sur la personnalité et la véritable histoire de son personnage, le réalisateur donne l’occasion à Jamie Foxx de nous transcrire les sentiments profond de Ray. Véritable puzzle semé d’embuches, de peurs et de mal-être, sa vie nous est donc exposé. On assiste alors à ce combat, cette lutte quotidienne pour faire oublier son handicap aux yeux des gens en leur offrant la musique.

vlcsnap-2010-01-20-18h36m04s251vlcsnap-2010-01-20-20h05m02s122vlcsnap-2010-01-20-19h41m25s39vlcsnap-2010-01-20-20h06m40s83vlcsnap-2010-01-20-20h06m17s112vlcsnap-2010-01-20-19h47m50s40vlcsnap-2010-01-20-19h23m11s106

La teinte générale du film s’avère parfaitement trouvée, décrivant l’ambiance de l’époque, sa chaleur et son charisme. Certaines séquences d’époques, imbriquées de ci de là parviendraient presque à passées inaperçu tellement cette “pate graphique” est en adéquation avec le temps qu’elle dépeint. Sublimant le noir, proposant des portraits magnifique d’un Ray Charles parfaitement ressuscité, le réalisateur nous offre ici biopic sublimé et magnifique, dégageant une ambiance d’une rare crédibilité, sulfureuse et chaleureuse, tendre et sincère. Comment alors ne pas adorer un tel décor, un tel personnage ?

vlcsnap-2010-01-20-19h49m19s180

Liens de téléchargement:

[VF]


[VOSTFr]


[Version HD VO+VF]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour enregistrer un commentaire:
- taper le com
- dérouler la barre "Commentaire"
- sélectionner "Nom/Url"
- entrer les info personnelles.
- publier le com