mercredi 13 janvier 2010

Memories of Murder

memories_of_murder

8

Année: 2004
Genre: Policier
Réalisateur: Joon-ho Bong
Acteurs: Song Kang-Ho, Kin Sang-kyung, Hee-Bong Byun

vlcsnap-2010-01-13-20h53m51s6

Une jeune femme est retrouvée morte le long d’une rizière. Très vite, un jeune garçon du village, simplet et crédule, est suspecté. L’affaire dans les mains d’un policier local semble alors d’une simplicité enfantine. A la fois comique et sincère, la police enchaine cependant les bourdes, les approximations et se révèle vite incapable rendant alors l’enquête bien plus complexe. Les indices et les fausses pistes s’enchainent tout au long de l’enquête perdant par la même occasion le spectateur dans un scénario complexe.

vlcsnap-2010-01-12-22h25m58s90vlcsnap-2010-01-12-22h23m11s203vlcsnap-2010-01-12-22h23m42s13vlcsnap-2010-01-12-22h30m35s26vlcsnap-2010-01-12-22h24m42s99

Rare sont les thrillers où l’ont peu suspecter tout le monde, pourtant, ici, le spectateur est bel et bien totalement largué. Le réalisateur joue avec lui en le persuadant de la culpabilité de l’un pour, par la suite lui démontrer son erreur. On se laisse alors porter par l’histoire cherchant par moment un indice, à la façon des agents… pommés. Ainsi l’histoire prend tout son sens et son ampleur; perdu au fin fond d’une campagne Coréenne, battu par la pluie et avec pour seul attraction des vers à sortir du nez. 

vlcsnap-2010-01-12-22h31m49s10vlcsnap-2010-01-12-22h41m15s22vlcsnap-2010-01-12-22h44m13s19vlcsnap-2010-01-12-22h49m05s136vlcsnap-2010-01-12-22h49m10s175

Le cadre est parfait pour créer un thriller à l’esthétique raffinée qui, sans être réellement noire, propose toute fois une intensité prenante. Sans être violent, gore ou malsain, Memories of Murder parvient à capter notre attention grâce à son intensité, son scénario et ses personnages.

vlcsnap-2010-01-12-22h52m24s66vlcsnap-2010-01-12-23h53m06s134vlcsnap-2010-01-12-23h10m28s167vlcsnap-2010-01-12-23h29m36s128vlcsnap-2010-01-12-23h55m56s46

Joon-ho Bong donne vie à son univers en prenant le temps de développer ses personnages pour ainsi créer un tout cohérent. Il parvient à capter l’intensité d’un regard, la beauté d’un endroit à l’aide de sa caméra. Il nous dresse alors les portraits de ces agents, nous dévoilent leurs pensées, leurs sentiments tout en économisant la parole. Il capte l’attention du spectateur à travers les yeux de ses acteurs. Le spectateur s’identifie alors facilement et les sentiments joués le touche profondément.

vlcsnap-2010-01-12-23h56m40s225vlcsnap-2010-01-13-20h21m06s55vlcsnap-2010-01-12-23h59m30s146vlcsnap-2010-01-13-20h28m34s193vlcsnap-2010-01-13-20h37m28s145

Teinté d’un humour fin et travaillé le film joue entre décalé et intense montrant ainsi avec humilité qu’un thriller n’est pas forcément qu’un film crade, glauque et sordide.

[Monologue culte]

Je vais te parler des Etats-Unis. Ils ont le FBI ! Si tu regardes comment ils enquêtent… Tu vois comment ? Leurs têtes tournoient comme des girouettes. Analysant les choses et autres… Tu sais pourquoi ? Parce qu’ils ont un putain de territoire immense ! Si tu n’utilises pas ton cerveau, il y a trop d’espaces à couvrir. C’est pourquoi ces enfoirés du FBI n’ont pas le choix. Mais notre république de Corée elle, en utilisant tes 2 jambes, tu peux la parcourir de bout en bout. Tu sais pourquoi ? Parce que notre territoire a la taille de ma queue. C’est un fait établi, les détectives coréens enquêtent avec leurs pieds. C’est la sagesse du peuple.

vlcsnap-2010-01-13-20h34m05s175vlcsnap-2010-01-13-20h42m56s95vlcsnap-2010-01-13-21h00m00s113vlcsnap-2010-01-13-20h57m59s174

Les nombreux plans séquence et fixe qui composent le film révèlent un jeu d’acteur parfait. Réussir des plans fixent de  3 minutes uniquement composés de dialogue n’est en effet pas donné à tout les réalisateurs. Comme à son habitude, le cinéma Coréen nous propose un véritable chef-d’œuvre de mise en scène sans user d’artifices grossiers. A l’image des personnages, le film s’avère donc sincère, comique tout en restant intense et apporte une fraicheur bienvenu en ces temps de moisissure cinématographique. Alors chef-d’œuvre ? Peut-être pas, mais très bon thriller Coréen, surement.

vlcsnap-2010-01-13-21h09m43s38

Liens de téléchargement:

[VF]

   [Megaupload]

   [Rapidshare]


[VO]

   [Megaupload]

   [Rapidshare]


[Sub]

 

[OST]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour enregistrer un commentaire:
- taper le com
- dérouler la barre "Commentaire"
- sélectionner "Nom/Url"
- entrer les info personnelles.
- publier le com