mercredi 16 décembre 2009

Angst

angst

9

Année: 1983
Genre: Drame, Thriller, Psychologique
Réalisateur: Gerald Kargl
Acteurs: Erwin Leder, Robert Hunger-Büler, Silvia Rabenreither

vlcsnap-2009-12-16-17h06m54s225

Tiré de fait réel, Angst vous propose d’entrer dans la tête d’un serial-killer. Durant un peu plus d’une heure, le spectateur deviendra son confident, son auditeur, son témoin.

vlcsnap-2009-12-16-16h55m28s29vlcsnap-2009-12-16-17h00m11s30

Démarrant dans un calme inquiétant et lourd, le film prend petit à petit de l’ampleur pour finalement finir dans une course folle rythmée par le désir de tuer. Le réalisateur donne le temps au spectateur pour comprendre le personnage, entrer dans son esprit, quitte à y rester enfermé. La narration n’étant qu’un immense monologue, le personnage ne cesse de se dévoiler et de nous faire comprendre qui il est, quelles sont ses intentions, ses envies, ses peurs, ses plaisirs, ses fantasmes. Angst vous transporte dans la psyché d’un serial-killer, de sa sorti de prison, jusqu’à sa rapide récidive.

vlcsnap-2009-12-16-17h05m58s186

[Monologue culte]

Si on additionne, j’ai été enfermé plus de la moitié de ma vie. Cependant, je n’ai jamais tué uniquement par plaisir. Il y a toujours eu quelque chose de plus.

Bien sur, je sais que je recommencerai. C’est certain. Mais cette fois, ils ne m’auront pas.

(à sa sorti de prison) Personne n’est venu me chercher. Pas de famille, rien. J’étais déjà trop nerveux de toute façon. Je n’avais pas dormi de la nuit. Enfin libre.

J’avais déjà un plan, avec tous les détails. Il ne me restait plus qu’à trouver quelqu’un.

vlcsnap-2009-12-16-17h25m23s62vlcsnap-2009-12-16-17h36m07s97

Angst nous offre une expérience rare, suivre le meurtre du point de vue du tueur. Procédé intéressant et profondément efficace, le spectateur ne sachant où trouver sa place. Mal-alaise, il tente de comprendre en recollant chaque bribe de monologue, chaque bout de vie narré par le tueur. Véritable œuvre psychologique, Angst est une expérience dont peu sortiront indemnes; choquant de par sa cruauté, déroutant de par son point de vue.

vlcsnap-2009-12-16-17h33m38s139vlcsnap-2009-12-16-17h41m21s185

[Monologue culte]

Je ne voulais pas laisser les corps comme ça. Je décidai d'emmener toute la famille. L'idée de garder les cadavres avec moi était incroyablement excitante. Je ne pouvais pas partir sans eux. J'avais des projets pour les corps. Dans mon esprit, ce n'était clairement qu'un début. Je voulais vivre mes fantasmes jusqu'au bout. À ce moment, je me moquais de l'issue de tout ça. Je n'y pensais même pas. Je voulais trouver de nouvelles victimes. J'étais obsédé par cette idée. J'ai élaboré un nouveau plan dans ce but. Je montrerais les cadavres aux nouvelles victimes. J'étais certain de pouvoir les terrifier avec ça. Je pensais enfermer les victimes avec les cadavres. Elles seraient forcément terrorisées. Elles pourraient même mourir de peur. Et quand elles ne pourraient plus endurer cette torture… alors, je les achèverais.

vlcsnap-2009-12-16-17h49m22s114vlcsnap-2009-12-16-17h50m03s7

Tourné en 1983, Angst a posé les fondamentaux du film de tension psychologique qui seront repris largement par Saw, Irréversible, Martyrs… Sans être la référence du genre, il reste cependant un des plus cru et des plus intéressants dans la narration ainsi que dans son rapport au personnage central: le serial-killer.

vlcsnap-2009-12-16-17h57m21s48

Liens de téléchargement:

[VO]

   [Rapidshare]

[VF]

[Sub]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour enregistrer un commentaire:
- taper le com
- dérouler la barre "Commentaire"
- sélectionner "Nom/Url"
- entrer les info personnelles.
- publier le com