dimanche 16 août 2009

Bronson

Bronson_m 

4

Année: 2009
Genre: Carcéral, Action, Biopic 
Réalisateur: Nicolas Winding Refn 
Acteurs: Tom Hardy, Matt King, James Lance

vlcsnap-2009-08-16-20h51m40s202

[Monologue culte]

“Charles Bronson est le prisonnier le plus célèbre d’Angleterre, il a passé 34 ans en prison, dont 30 en isolement.”

Voilà qui plante le décor. Bronson vous montre l’errance d’un détenu sans cervelle entre plusieurs prisons d’Angleterre. Débile comme un poux, ne cherchant que l’adrénaline du combat, l’odeur du sang et le gout de la matraque, Bronson voit sa vie défiler derrière les barreaux.

vlcsnap-2009-08-16-20h26m05s217vlcsnap-2009-08-16-20h23m57s222vlcsnap-2009-08-16-20h25m56s136vlcsnap-2009-08-16-22h21m14s189vlcsnap-2009-08-16-20h42m22s5

Le film tient ses promesses: de l’ultra-violence gratuite. Mais gratuite comme rarement on en a vu, à aucun moment le film ne creuse un peu, à aucun moment Bronson émet une demande qui pourrait expliquer sa violence. Non, ici c’est totalement gratuit, simplement pour se taper dessus. J’ai rarement vu un film aussi débile dans le fond, aussi vide de sens. Niveau scénario: 0

vlcsnap-2009-08-16-20h44m42s132vlcsnap-2009-08-16-21h54m12s102vlcsnap-2009-08-16-21h50m07s208vlcsnap-2009-08-16-20h49m47s108

Heureusement, la forme rattrape le film et le sauve de la catastrophe. Ambiance carcérale poisseuse et crade animé par un personnage principal impressionnant de carrure et de charisme. La photographie rend très bien l’ambiance. La mise en scène est intéressante: Bronson raconte lui-même ça vie, tout en la transformant dans des jeux de scènes comiques et intéressants. Un humour anglais bien pauvre mais tout de même présent, ce qui n’en fait pas pour autant une comédie violente.

vlcsnap-2009-08-16-22h20m33s37vlcsnap-2009-08-16-20h54m57s136vlcsnap-2009-08-16-20h56m41s141vlcsnap-2009-08-16-22h19m21s84

Les critiques se sont acharnés à coup d’articles prestigieux, le comparant même à “Orange mécanique”. Non mais quel insulte ose t’il faire à Kubrick!! C’est franchement n’importe quoi, là où Kubrick parvenait à transmettre une puissance phénoménale dans ses films, Bronson parait bien pauvre. Certes Bronson a un charisme fou et tient à lui seul le film, cependant, la forme n’a jamais suffit pour faire un film. Bronson est vide, comme son personnage principal: vide de conviction, vide d’intérêt, débile comme un poux. J’en attendais beaucoup… ce film m’a extrêmement déçu. Je vous laisse vous faire votre idée, beaucoup de gens l’ont apprécié, désolé, mais je ne lui trouve pas grand chose d’intéressant.

vlcsnap-2009-08-16-21h01m25s175

Liens de téléchargement:

[VO]

   [Rapidshare]

[VF]

[Sub]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour enregistrer un commentaire:
- taper le com
- dérouler la barre "Commentaire"
- sélectionner "Nom/Url"
- entrer les info personnelles.
- publier le com